Apres des etudes superieures à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris et une licence de Lettres Modernes, Emmanuelle Meyssignac présente le Conservatoire National Superieur d'Art Dramatique.

 

Elle en sort en 1988 en ayant un peu tourné à la télévision et rencontre ceux qui seront ses premiers employeurs, notamment Jean-pierre Miquel, ancien administrateur du Théâtre Francais avec qui elle fait son premier spectacle dans des conditions professionnelles.

 

Par la suite, les experiences théâtrales se succèdent dans le circuit privé ( L'Antichambre de Jean-claude Brisville, avec Suzane Flon et Henri Virlojeux crée à l'Atelier et joué un peu partout en France pendant deux ans, Le Misanthrope mis en scène par Jacques Weber, àla Porte Saint-Martin ...) et surtout dans le théâtre subventionné :

- collaboration avec la Comedie Française sur deux spectacles au Vieux Colombier, l'un mis en scéne par Joël Jouanneau, l'autre par Jean Pierre Miquel.

-  plusieurs spectacles réalisés par Jacques Kraemer au théâtre missionné de Chartres, repris à la Tempête a la Cartoucherie de Vincennes pour l'un, à l’Atalante, aux Théâtre 13 et 14 à Paris pour les autres, et récemment, la dernière pièce de Jacques Kraemer à l’Opéra- thêâtre de Metz.

-  des spectacles co-produits par des Compagnies et des structures parisiennes (Le Rond Point, le Théâtre 13 à nouveau...), de la proche banlieue (Aubervilliers, Montreuil, Nanterre), mis en scène par Dominique Quéhec, Anne Petit, Daniel Zerki, Nicolas Lormeau, Baki Boumaza, Jean-Luc Borg, et surtout Patrick Schmitt, grand complice ces dernières années ... spectacles souvent créés à Avignon), ou de province (compagnie Rosemonde Nomade dans les Hautes Pyrénnées)

 

Sa fréquentation assidue des grands textes classiques - elle a incarné Bérénice et Andromaque de Racine, joué Molière, Marivaux et Musset - et de textes contemporains très "littéraires" ( Normand Chaurette, le Camus de Noces ), son goût de la langue française, son attention au phrasé et à ses rythmes particuliers, l'amènent naturellement à travailler au Théâtre Molière/ Maison de la Poésie.

C'est là qu'elle propose son premier spectacle en tant que metteur en scène, à partir d'une oeuvre de Pierre Louÿs, adaptée par ses soins, Aphrodite.

Elle renouvelle l'expérience, seule en scène cette fois, avec deux textes extraits de Feux de Marguerite Yourcenar au printemps 2002 et le Haori de Soie, adapté par ses soins du roman Le fusil de Chasse de Yasushi Inoué dont elle incarne les trois figures féminines, seule avec un contrebassiste en 2012.

En 2013, elle met en scène Patrick Schmitt dans une adaptation du Phèdre de Platon à La Forge à Nanterre.

Elle tourne régulièrement à la télévision, un peu au cinéma, enregistre des fictions à France Culture.

 

Depuis quelques années, elle anime régulièrement des ateliers d'Art Dramatique. (adolescents avec le Théâtre par le Bas à Nanterre, classes A3 et IUFM de Chartres... ) C’est dans la perspective de poursuivre ces activités d’enseignement qu’elle passe en 2006 le diplôme d’Etat d’Enseignement du Théâtre.

Elle est actuellement professeur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy Pontoise et anime un atelier de pratique théâtrale à l’Institut d’Etudes Théatrales à la Sorbonne Nouvelle.

 

Elle pratique le chant lyrique ( ce qui lui a permis d'incarner Bettine, la cantatrice de Musset, d’être la récitante du Carnaval des Animaux crée à Orsay par l’Orchestre de Paris, et de participer aux parties chantées d'Euphonia, spectacle musical de Mickaël Levinas d’après Berlioz au Vieux Colombiers, d’un spectacle de musique contemporaine autour des poèmes de Louise Labé, et du spectacle musical l’Esprit du Jazz au festival de Marciac) et la chanson ( Les Sœurs Patachon, spectacle conçu avec sa sœur pour deux voix, accordéon et petites percussions).

Elle s’adonne régulièrement à la danse contemporaine, a suivi avec beaucoup d’intérêt quelques stages du Théâtre du Mouvement ; le corps s’avérant au fil des années de plus en plus au cœur de sa pratique du plateau . Elle se forme actuellement au Yoga Vinyasa dans la perspective de l'enseigner ou au moins de l'intégrer à son enseignement théâtral.

Son dernier spectacle est la reprise de La Campagne de Martin Crimp dans une mise en scène de Patrick Schmitt au Lucernaire .